Journal des flottes : 32 % des salariés déclarent avoir changé de mode de locomotion en 2020 pour effectuer leurs trajets domicile-travail.

photo-1597264455779-17adfe3ce65d

Merci Journal des Flottes : 

32 % des salariés déclarent avoir changé de mode de locomotion en 2020 pour effectuer

leurs trajets domicile-travail, le vélo étant ici le grand gagnant

 

Selon une étude réalisée Spar Worklife, spécialiste de la qualité de vie au travail, 32 % des salariés déclarent avoir changé de mode de locomotion en 2020 pour effectuer

leurs trajets domicile-travail, une conséquence inattendue de la crise sanitaire.
Alors qu’avant la pandémie, les transports en commun étaient le moyen privilégié

pour la majorité d’entre eux, plus de 50 % déclarent désormais vouloir diminuer leur fréquence d’utilisation, voire arrêter de les utiliser de manière durable après
la crise. Parmi les personnes qui ont changé leur mode de transport, 56,5 % déclarent privilégier les solutions alternatives, le vélo étant ici le grand gagnant avec 29,6 % d’adeptes…

ALD Automotive France a, par exemple, annoncé la signature d’un partenariat avec la start-up Azfalte pour développer des offres autour du vélo de fonction. Deux objectifs seront recherchés via cette opération. Le premier consiste évidemment à proposer
aux entreprises clientes d’ALD une offre complète de vélos de fonction. Azfalte opère
pour le compte de la filiale de la Société Générale, avec un catalogue exhaustif
de vélos (urbains, électriques, pliants, cargos…) et des formules de location allant
de 40 à 100 euros par mois et par collaborateur.
À l’instar des LLD de voitures, les contrats pourront intégrer des services comme l’assurance et la maintenance.
« Nos clients sont demandeurs de solutions
de mobilité plus douces et plus responsables et nous sommes très impatients à la perspective de leur proposer une offre de vélos de fonction couplée, complémentaire
ou en alternative à celle de nos véhicules», avance Pascal Vitantonio, directeur
de la stratégie et du développement chez ALD Automotive France.
Il fait allusion dans son propos au second objectif du partenariat, qui est de développer une solution multimodale mixant voiture et vélo. Le loueur indique qu’un collaborateur pourra, par exemple, disposer d’un vélo électrique de fonction au quotidien, agrémenté d’un forfait de location de voitures de 30 jours par an pour partir en vacances ou en week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *