Logo
Humain - Comportement humain

Comment déployer des vélos de fonction en entreprise ? – Témoignages de clients Azfalte

Entre l’objectif de réduction de l’empreinte carbone (politique RSE), le souhait de préserver le pouvoir d’achat de leurs collaborateurs (hausse du coût des énergies), ou encore la volonté de proposer une marque employeur attractive, de nombreuses entreprises optent pour la mise en place d’un service de vélo de fonction. C’est sur cette démarche qu’Azfalte vous apporte toute son expertise ainsi que ses solutions. Nous vous aidons à déployer un plan de mobilité vélo dans votre société, adapté à vos besoins. Dans ce webinaire, nous vous présentons le retour d’expérience de trois entreprises, qui ont fait appel à Azfalte pour instaurer le vélo dans leurs entreprises. Pourquoi avoir lancé cette initiative ? Pourquoi avoir choisi Azfalte pour sa flotte de vélos d’entreprise ? Y a-t-il eu des difficultés dans la mise en oeuvre ? Telles sont quelques-unes des questions abordées.

Ils témoignent aujourd’hui :

Eszter Fantoly, en charge des ressources humaines chez Avineon. Entreprise d’envergure internationale, elle propose des services de données géospatiales et d’ingénierie auprès de sociétés qui souhaitent améliorer leurs opérations et infrastructures. Avineon travaille sur de nombreux projets à forte valeur ajoutée, vers un monde durable, la ville de demain, etc. L’entreprise, basée à Montpellier, compte 35 personnes en France.

Jean-Luc Doglio, de la Fondation de Nice. Reconnue d’utilité publique, la fondation œuvre pour des actions sociales sur Nice et l’ensemble du département : protection de l’enfance, mise à l’abri, hébergement d’individus en situation de précarité, etc. Chaque année, ce sont 10 000 personnes accompagnées, grâce au travail de 420 salariés.

Pierre Puig, chargé des ressources humaines chez Sim&Cure. Basée à Montpellier, cette entreprise de la MedTech développe un logiciel qui permet d’améliorer le traitement des anévrismes cérébraux. Elle emploie 55 personnes, principalement en France, mais aussi à l’étranger.

Logo - Graphique
Eau - Logo
Logo - Graphique

Pourquoi avoir mis en place le vélo de fonction dans votre entreprise ?

Fondation de Nice : Depuis 2016, les indemnités vélo sont intégrées dans les frais de transport. Malgré tout, avec plus de 400 appartements à visiter, nous souhaitions proposer des vélos d’entreprise pour nos collaborateurs. Or, c’était assez complexe en termes d’utilisation, notamment pour gérer les tailles, etc. Le service de location longue durée de vélo de fonction d’Azfalte était finalement la solution à notre problématique. Aujourd’hui, c’est un service que nous indiquons dans nos offres d’emplois.

Avineon : En 2016, nous avons également intégré le remboursement des indemnités kilométriques vélo. Celui-ci a ensuite été remplacé par le Forfait Mobilité Durable. Mais nous souhaitions aller au-delà. Nous avons entendu parler d’Azfalte, et les vélos de fonction paraissaient une proposition très intéressante pour nos collaborateurs. Nous œuvrons, d’ailleurs, avec la métropole de Montpellier, sur l’encadrement d’un plan de mobilité employeur. Lors de nos recrutements, nous mettons en avant cette offre de vélo pour le collaborateur. C’est une preuve de notre engagement RSE et marque employeur, à laquelle notre personnel est souvent sensible.

Sim&Cure : Nous avons d’abord travaillé avec la métropole de Montpellier, pour signer un plan de mobilité. En effet, chez Sim&Cure, nous avons une vraie problématique de stationnement. L’entreprise grandit fortement, or nos locaux ne sont pas extensibles et les places de parking sont limitées. C’est en cela que nous avons commencé à réfléchir à une alternative. Nous avons fait un audit en interne, qui a révélé qu’un certain nombre de personnes étaient intéressées. Nous avions aussi comme deuxième axe de réflexion le développement de notre marque employeur. C’est un avantage réel pour les collaborateurs, d’avoir ce service de vélo proposé par les entreprises. Par exemple, nous avons eu le cas d’un candidat qui hésitait entre 2 propositions égales. Il a choisi Sim&Cure grâce à cela, car il était sensible au sujet. En effet, aujourd’hui, les postulants sont en quête d’une entreprise qui a du sens, qui met en œuvre des actions et qui ne se contente pas de les dire.

Aviez-vous comparé Azfalte avec d’autres acteurs du vélo de fonction ? Pourquoi avoir choisi Azfalte ?

Fondation de Nice : Le premier contact a été avec Azfalte. Depuis, d’autres structures nous ont contactés pour des services de vélos, mais c’était trop tard !

Sim&Cure : Azfalte était notre deuxième contact, que nous avons connu au travers de publications vues sur LinkedIn. Ce qui nous a fait choisir Azfalte, ce qui nous a plu, c’est le système de bike planner. Il est très concret. En quelques minutes, il permet d’obtenir une simulation chiffrée. L’entreprise sait exactement ce que ce projet va engendrer en matière de coût mensuel et quelle est la prise en charge de l’entreprise. On voit aussi les options du vélo, le délai de livraison, l’engagement sur 3 ans, etc. C’est concret et incitatif, à la différence de l’autre offre que nous avions, où le collaborateur devait lui-même prendre du temps pour se rendre dans les magasins et choisir son vélo. Or, dans le cadre d’un lancement de projet tel que celui-ci, il est important d’accompagner ses employés, afin de “faire prendre la mayonnaise”. Sinon, il y a le risque que personne ne passe à l’action, ce qui peut conduire à l’échec du projet.

Avineon : En complément du bike planner, ce que nous avons aimé, c’est le sondage à diffuser auprès des collaborateurs en amont, proposé par Azfalte. Il a permis de savoir si les personnes étaient intéressées par le projet de vélos, quel montant elles pouvaient mettre dans les mensualités, quel type de vélo elles recherchaient. C’était un vrai plus d’avoir ces informations-là en début de démarche.

Vélo

Avez-vous eu des complexités, des personnes à convaincre en interne, pour déployer le vélo au sein de vos entreprises ?

Fondation de Nice : Le plus difficile à comprendre fut le concept de vélo de fonction, en lui-même, car ce n’est pas habituel. Mais ce qui a été le plus handicapant, c’est plutôt le facteur géographique. En effet, la ville de Nice comporte de nombreuses collines. Avec nos 25 sites, nous avons donc de multiples montées. Le fait de s’orienter sur le vélo à assistance électrique (VAE), de passer par un système de location, a permis de débloquer des situations.

Sim&Cure : La complexité principale a été de convaincre le CEO (Chief Executive Officer, équivalent de directeur général) de l’entreprise, sur les aspects financiers. En effet, nous prenons en charge 70 % du loyer. Les 30 % restant à la charge du collaborateur ont pour but de maintenir une forme d’engagement, afin qu’il ne soit pas trop facile d’obtenir un vélo. Ensuite, les craintes portaient principalement sur la réputation du contrat de leasing (location longue durée) en règle générale (vs une voiture, dont le coût est supérieur à un achat initial). Ainsi, les interrogations concernaient surtout sur l’issue à la fin des 3 années de contrat, sur ce qu’il se passe si je quitte la société dans 1 an, etc.

Avineon : Une fois l’aspect financier résolu (nous prenons également en charge 70 % du loyer), ce furent surtout nos collaborateurs parisiens qui émettaient des freins. Ils avaient peur du vol de leur vélo. Effectivement, sur notre site de Montpellier, la problématique ne se pose pas, car nous avons une infrastructure sécurisée pour garer les vélos.

Comment s’est déroulée la mise en place du vélo de fonction avec les équipes d’Azfalte ?

Avineon : Les échanges ont été très fluides, de la prise de contact au déploiement. Nous avons été accompagnés pour définir le budget, voir quel était le pourcentage de participation de l’entreprise, notamment grâce au sondage en amont. Ensuite, nous avons rédigé la bike policy, toujours avec l’aide d’Azfalte. Enfin, nous avons fixé les éléments du bike planner, à savoir que l’employeur peut proposer des accessoires complémentaires au vélo s’il le souhaite.

Fondation de Nice : Azfalte propose vraiment une aide avec la mise à disposition de tous les documents et contrats pour argumenter. Nous avons également été accompagnés pour communiquer en interne, grâce à des modèles. Il y a une vraie présence appréciable des équipes.

Sim&Cure : Nous apprécions l’accompagnement qui est proposé par Azfalte. D’une part, en amont, il y a des échanges réguliers, pour définir le projet. Pour notre petite entreprise, cela a été une vraie aide, notamment par rapport à nos autres tâches opérationnelles. D’autre part, il y a un très bon suivi, qui pour nous est important. Nous savons qu’à tout moment, nous pouvons contacter l’équipe. En cas de problème sur un vélo ou d’interrogation, il y a quelqu’un pour répondre.

Fondation de nice vélo - Vélo

Quelles sont vos recommandations pour la mise en place d’une location longue durée de vélo de fonction ?

Fondation de Nice : Dans le cadre d’un projet tel que l’instauration de vélos dans les entreprises, il faut compter sur la communication entre collègues. À partir du moment où une personne a un vélo, cela va engendrer des échanges, qui vont inciter d’autres personnes à s’engager dans cette démarche.

Sim&Cure : C’est important d’avoir des ambassadeurs, pour assurer le déploiement. Mais c’est aussi primordial de faire des piqûres de rappel d’un point de vue de la communication interne. Au-delà des nouveaux salariés, pour lesquels le vélo est inclus dans le package des avantages, il reste les salariés qui n’ont pas pris le 1er train à convaincre. C’est là la difficulté : sous quel format ? Comment ?

Conseil d’Azfalte : un élément intéressant, qui permet de redonner l’envie et d’attirer, c’est de faire des animations en interne, telles qu’une journée où tout le monde vient travailler à vélo, une formation à la sécurité routière adaptée au vélo avec nos partenaires de la FFC (Fédération Française de Cyclisme).

La question du vélo s’est-elle posée pour les collaborateurs éligibles à la voiture de fonction ?

Avineon : Il n’y en a pas.

Sim&Cure : chez nous, il y a 2 personnes de concernées, mais qui sont assez loin du lieu de travail, donc la question du vélo ne se posait pas.

Qu’en est-il du Forfait Mobilité Durable (FMD) pour vos entreprises ?

Sim&Cure : La difficulté du FMD, c’est qu’il doit être équivalent pour tout le monde. Or, les problématiques de mobilité sont, par définition, propres à chacun. En effet, une partie de nos salariés est constituée de jeunes en sortie d’études, qui vit plutôt dans le centre de Montpellier. L’autre partie est composée de parents de familles, qui sont un peu plus loin et qui ont des contraintes différentes. Ainsi, donner un chèque à tout le monde ne répondait pas au besoin. C’est pourquoi nous avons préféré fonctionner par typologie d’employés, avec : un véhicule de fonction pour les personnes très éloignées, un vélo de fonction pour ceux qui vivent dans la zone urbaine, une proposition autre pour ceux qui résident à 15 / 20 km de nos locaux.

Avineon : Tout le monde est éligible au Forfait Mobilité Durable. Mais ce sont principalement celles et ceux qui utilisent le vélo qui ont demandé à en bénéficier.

Plan de mobilité d'entreprise - Vélo

Constatez-vous que des personnes qui venaient en voiture avant, effectuent désormais leur trajet domicile-travail à vélo ?

Sim&Cure : Sur les 5 vélos de société que nous avons, les 5 concernent des salariés qui venaient au travail en voiture auparavant. Elles l’utilisent à un rythme très fréquent, quasi quotidien. Cette flotte peut paraître minime, mais nous avons aussi des collaborateurs qui viennent déjà à vélo. Pour eux, se pose la question de passer par un vélo Azfalte lorsqu’il sera nécessaire de renouveler leur matériel.

Avineon : Nous avons 6 vélos pour nos salariés, avec le même résultat. Cela fait d’ailleurs plaisir de voir que pour certaines personnes, qui avaient peu l’occasion de faire du sport, le vélo fait maintenant partie de leur quotidien. Pour compléter, ce qui relève de notre rôle d’employeur, c’est aussi de s’assurer de la sécurité des vélotafeurs (salariés qui effectuent leur trajet domicile-travail en vélo) de rappeler l’importance de l’entretien.

Merci à nos 3 entreprises intervenantes pour leur témoignage. Comme ils ont pu le préciser, chez Azfalte, nous sommes là pour vous accompagner dans la mise en œuvre de votre projet, dès sa phase de réflexion. Nous mettons à votre disposition de nombreux outils, pour faire en sorte que votre offre de location de vélos longue durée soit adaptée aux usages de vos collaborateurs, et qu’elle soit une réussite !