politique de mobilité d'entreprise - ENGIE

Comment écrire sa nouvelle politique de mobilité d’entreprise post-Covid19 ?

En cette journée mondiale du vélo du 3 juin, nous avions le plaisir d’accueillir Hichem Bardi, directeur Fleet et Logistique chez Engie Solutions et Marco Morais, chargé d’affaires chez ALD Automotive. Au cœur de ce webinaire : un retour d’expérience du groupe Engie Solutions pour vous aider à définir une nouvelle politique de mobilité d’entreprise, plus flexible et durable, intégrant notamment le vélo de fonction.

Les chiffres clés du vélo en 2020

Même si on observe une explosion du vélo en France, les autres pays européens continuent de croître encore plus vite que nous sur ce sujet. Cela laisse entendre que nous sommes au début de cette révolution.

 

Fun facts Journée mondiale du vélo

En cette journée mondiale du vélo, les réseaux sociaux nous donnent à voir des actualités insolites et encourageantes en faveur de la mobilité durable.

Les enjeux de mobilité d’Engie

Hichem Bardi est responsable du parc automobile pour Engie solution en France. Cela concerne les véhicules inférieurs à 3,5 T, soit une flotte de 28 000 véhicules sur le territoire français.

Les 3 activités principales d’Engie sont :

  • La production d’énergie, et notamment d’électricité carbone.
  • La réalisation d’infrastructures énergétiques.
  • La mise en place de solutions d’accompagnement des villes, entreprises, industries dans leurs activités carbone.

La préoccupation d’Engie est d’agir pour accélérer la transition vers une économie neutre en carbone. Se pose donc bien évidemment la question des déplacements et de la mobilité des collaborateurs pour appliquer à soi-même les bonnes pratiques.

Engie a entamé un certain nombre d’actions telles que :

  • l’intégration dans la flotte de carburant alternatif (GND, hydrogène, véhicule électrique…)
  • des projets de mobilité comme le vélo.
 

Les nouvelles solutions de mobilité d’Engie

Marco Morais, responsable ALD Automotive de la relation commerciale avec Engie témoigne qu’ALD s’inscrit dans une démarche de recherche de solutions innovantes et d’accompagnement des clients vers des mobilités plus vertes depuis plusieurs années. L’objectif est d’anticiper les évolutions du marché liées aux nouvelles normes, la loi LOM et l’évolution des usages.

ALD Automotive ne se place donc pas comme un simple loueur de véhicules mais bien comme une entreprise proposant des solutions de mobilité au sens large. L’entreprise a notamment accompagné Engie sur les trois thématiques suivantes. 

 

L’électrification de la flotte

L’accompagnement s’effectue au niveau de l’étude des usages d’Engie et par la valorisation des véhicules avec des énergies alternatives au diesel, notamment les véhicules électriques.

 

La mise en place de l’offre Switch

L’offre Switch permet de convaincre les collaborateurs bénéficiant d’un véhicule de fonction de passer sur une voiture électrique. Les freins au véhicule électrique étant l’autonomie et l’espace pour faire des longs trajets en famille en vacances par exemple, les collaborateurs peuvent toujours utiliser un véhicule thermique ponctuellement dans l’année pour les congés. 

Un élément qui a beaucoup plu aux collaborateurs est le fait de pouvoir récupérer et rendre le véhicule depuis leur domicile ou lieu de travail. Cela évite de traverser la ville pour pouvoir disposer d’une voiture chez un loueur courte durée.

 

L’instauration du vélo de fonction

La crise et la pandémie ont accéléré les réflexions d’Engie sur la mobilité. Ils sont actuellement en train de travailler sur deux volets :

  • Donner la possibilité aux collaborateurs d’accéder à un vélo, électrique ou musculaire, et ce, le plus largement possible, avec une participation du collaborateur et de l’entreprise. Plusieurs sondages ont été lancés avec Azfalte et ALD auprès des filiales et ont révélé des résultats très positifs. L’engouement est très important de la part des collaborateurs.
  • Intégrer de façon plus importante le vélo dans la car policy pour les personnes qui bénéficient à l’origine d’une voiture de fonction. Il peut s’agir de remplacement ou d’association vélo et véhicule.

Cette offre ALD bike permet de répondre aux nouvelles attentes des collaborateurs, actuellement majoritairement en télétravail, mais qui sont amenés à revenir de temps en temps au bureau. De plus, la réticence de l’utilisation des transports en commun est toujours présente.

Elle permet d’autre part à Engie de toucher une nouvelle population, celle qui n’avait pas accès à une voiture de fonction. Cette offre est par ailleurs développée en collaboration avec les ressources humaines et les responsables RSE.

Le vélo de fonction comble également les envies de la nouvelle génération qui n’éprouve pas le besoin de posséder une voiture de fonction et va privilégier des mobilités douces pour impacter au minimum l’environnement avec les émissions de CO2.

 

La réflexion autour de la mobilité d’Engie

D’aujourd’hui

La réflexion porte autour de l’intégration du vélo à l’offre sans pour autant révolutionner les car policies puisque la voiture reste indispensable pour certains usages (longs déplacements professionnels).

De demain

Dans l’idée de toujours répondre de manière toujours plus personnalisée aux besoins de chacun, les pistes suivantes sont à creuser :

  • Le bike sharing
  • Le crédit mobilité afin de basculer sur des déplacements multimodaux
  • L’utilisation plus efficace de la télématique pour les données de mobilité
 

Questions-réponses à destination d’Engie

Quels ont pu être les points bloquants pour la mise en place de ces nouveaux dispositifs ?

  • Convaincre les financiers et responsables de la performance que l’investissement est important. Toutes les entités n’ont pas le même point de vue. Heureusement, certaines l’ont vu comme un véritable levier de recrutement, notamment auprès des jeunes ingénieurs.
  • L’aspect informatique et facturation : comment intégrer ce nouveau service dans les flux de facturation, comptable, logiciels de gestion.
  • L’aspect juridique et risque employeur. Il faut pour cela activer des services tels que la formation, l’assurance.
 

Quels arguments avancer pour favoriser l’acceptation de l’investissement financier auprès des décideurs de l’entreprise ?

  • L’avantage fiscal : 25 % d’abattement sur la prise en charge.
  • Les bénéfices sur la marque employeur, le bien-être au travail, sur l’image innovante que cela véhicule.
  • Remplacer un grand véhicule thermique par un petit véhicule électrique et un vélo de fonction peut permettre d’engendrer des économies.
  • Enfin, l’entreprise peut répartir le coût avec le collaborateur et proposer un arbitrage entre remboursement du pass transport ou FMD et le vélo de fonction
 

Y a-t-il une disparité d’accueil de cette nouvelle offre selon les territoires (Île de France vs autres régions) ?

L’accueil a été identique sur tout le territoire. Le seul point où il y avait des disparités était au niveau de la définition de la bike policy. Selon les régions, les collaborateurs ne sont pas intéressés par les mêmes types de vélo. Le vélo urbain était plutôt plébiscité en région parisienne tandis que le VTT était le numéro 1 en Rhônes-Alpes.

Ce n’est pas un usage réservé à l’Île de France, le vélo de fonction est apprécié partout, quelle que soit la région.

Quelle est la politique des voitures de service par rapport aux véhicules de fonction ?

Chez Engie, les voitures de service sont des véhicules utilitaires mis à disposition de chefs de chantier. Le besoin est toujours réel pour se déplacer d’un chantier à un autre.

En revanche, le bike sharing est envisagé en remplacement de la voiture pour circuler sur des très grands sites.

 

Quel a été le niveau d’investissement pour les recharges électriques des véhicules sur site et le risque sur la sécurité ?

L’investissement a été important sur la partie immobilière pour fournir des parkings et bornes de recharge. Le déploiement n’a pas été massif pour autant mais plutôt progressif. Aujourd’hui la majorité des sites sont équipés. Il n’y a pas de problématique concernant la sécurité mais plutôt sur la puissance.

 

 

Nous vous donnons rendez-vous le 1er juillet pour notre prochain webinaire. Notre category manager et pro du vélo, Arnaud, vous exposera toutes les astuces pour bien choisir son vélo du quotidien parmi l’offre de VAE, vélo musculaire, vélo pliant, family, etc. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes !

Ouvrir le chat
1
Besoin d'aide ?
Bienvenue sur le Whatsapp d'AZFALTE !
Comment pouvons-nous vous aider ?